Ecologie

Le réchauffement climatique : un phénomène à ne pas prendre à la légère


Le réchauffement climatique est un phénomène extrêmement grave auquel la planète fait face actuellement. Il est marqué par l’augmentation des températures à la surface de la Terre. Et il faut dire que les chiffres ne cessent d’augmenter ces dernières années. D’après l’opinion de nombreux chercheurs et scientifiques membres du GIEC, qui est le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat, créé par l’ONU.

Quelles activités contribuent au réchauffement climatique ?

Comme affirmé précédemment, les scientifiques issus de différents pays et membres du GIEC ont longtemps étudié le phénomène du réchauffement climatique. Ils ont d’ailleurs constaté les nombreuses causes de réchauffement climatiques. Il semblerait que les problèmes viennent même des activités des humains. Il faut dire que de nombreux secteurs sont mentionnés sans parler des modes de vie adoptés dans le monde moderne.

En réalité, l’industrialisation des pays développés favorise l’émission de gaz à effet de serre dans l’atmosphère incluant le méthane (CH4), le dioxyde de carbone (CO2), les gaz fluorés et le protoxyde d’azote (N20). Le problème persiste notamment par la consommation d’une grande quantité d’énergies fossiles comme le charbon et le pétrole. Les scientifiques jugent alors que c’est surtout le CO2 qui est le plus dangereux parmi ces gaz puisqu’il est d’ailleurs responsable de 63 % du réchauffement climatique.

Au fil des siècles, de nombreuses autres activités humaines ont aussi contribué à l’intensification de ce phénomène préoccupant. La déforestation est par exemple une pratique connue, mais qui est toujours mise en œuvre malgré la connaissance des conséquences qui en découlent. Les arbres sont indispensables dans la régulation de la quantité de dioxyde de carbone dans l’atmosphère à partir de la photosynthèse. Cette dernière consiste en l’absorption du CO2 de l’atmosphère par les feuilles pour le transformer en oxygène. Or, la déforestation réduit le nombre d’arbres. Ce qui réduit l’absorption de CO2 augmentant, en effet, l’effet de serre à la surface de la Terre.

En plus de ces pratiques, l’élevage intensif, l’usage d’engrais azotés dans l’agriculture et la production de gaz fluorés émanant de la fabrication de certains biens de consommation, favorisent également ce phénomène. Et cela, sans compter le mode de vie des gens actuels, notamment les mauvaises habitudes.

Quelles solutions et quelles mesures mettre en œuvre pour y faire face ?

Les conséquences du réchauffement climatique sont devenues une réalité de nos jours. C’est d’ailleurs pour cela qu’un grand nombre de gouvernements de nombreux pays des quatre coins de la planète prennent des mesures strictes pour les réduire. Généralement, tout le monde est concerné à savoir chaque individu, les États, les collectivités et les entreprises. Il est indispensable de changer de mode de vie, de production, de consommation…

Sinon les situations peuvent être dramatiques et engendrer diverses catastrophes comme l’élévation du niveau des océans qui peut engendrer l’engloutissement de certaines îles et grandes villes. Il y a aussi l’augmentation de l’intensité des catastrophes naturelles comme les cyclones, la fréquence des feux de forêt, les conflits pour l’accès aux ressources, la pauvreté, l’apparition de maladies… La liste peut être longue, mais il existe notamment de nombreuses actions à mettre en œuvre dès maintenant pour lutter contre ce phénomène.

Pour la communauté scientifique, la transition énergétique est le principal moyen de confronter le réchauffement climatique. Elle vise à remplacer les combustibles fossiles par des sources d’énergies renouvelables. La réduction urgente des « polluants de courtes durées » comme les hydrofluorocarbones et le méthane doit aussi être mise en œuvre. Cela passe notamment par la modification des habitudes alimentaires. C’est-à-dire qu’il serait idéal de consommer moins de viandes, mais plus de produits bio et végétaux. La surpopulation est aussi un point important contribuant à ce phénomène. La communauté scientifique demande donc à considérer ces points pour réduire le réchauffement climatique et aussi ses impacts directs sur la planète Terre.

 

Ecologie
Zoom sur les différents types de déchets de chantiers
Ecologie
Opter pour les pailles zéro déchet pour préserver notre environnement
Ecologie
Solutions écologiques d’urgence