Tourisme

Tourisme : les bons à savoir quand vous voyagez avec un bébé


Le tourisme avec bébé n’est pas impossible, mais un peu plus compliqué. Il y a en effet quelques mesures à prendre pour que vous et votre enfant, vous sentiez bien pendant toute la durée du séjour et lors des visites ou du périple. Voici quelques conseils.

Un sac pour tout avoir à portée de main

Outre les équipements de voyages et les valises, pour du tourisme avec bébé, vous aurez besoin d’un sac à langer. C’est un accessoire, disponible en version sac à dos ou à épaule, d’une grande taille et qui vous permet de transporter tout ce dont bébé aura besoin sur la route. Parfaitement organisé, avec des poches et des encoches en tout genre, ce genre de cabas vous aidera à ranger les couches, la lingette, les biberons, le lait en poudre, l’eau, les jouets, les vêtements de rechange, etc.

Mettez tout ce dont bébé risque d’avoir besoin sur la route dans ce dernier. Vous les aurez à portée de main. Ceci facilitera le voyage et vous évitera les grosses crises.

Voyage en camping avec bébé : organisez votre périple comme il se doit

Le camping est aujourd’hui devenu incontournable auprès des familles françaises. C’est un genre de voyage pratique, modique et dépaysant. Vous pouvez partir à la conquête de plusieurs régions et villes de France en un seul périple. Mais, comment faire si vous avez des enfants en bas âges ?

Tout est dans l’organisation de votre périple. Respectez les rythmes de votre bébé. Et, préférez rouler au maximum quand il fait sa sieste. Quand il est réveillé, vous devriez faire des pauses fréquentes. Vous n’êtes surement pas sans savoir que bébé n’apprécie pas les espaces confinés. Il aura envie de se dégourdir les jambes, d’où l’importance de faire des arrêts.

Prévoyez des jeux et des activités pour occuper le plus possible vos enfants pendant le trajet. Ce sera d’autant plus utile si vous en avez plusieurs. C’est la meilleure solution pour ne pas avoir de conflits dans la voiture.

Quels sont les bons à savoir pour un voyage en avion avec un nourrisson ?

En plus d’être confinés, les avions peuvent entraîner des acouphènes dans les oreilles, causant des tensions et du stress chez les nourrissons. En effet, les bébés supportent mal la pression à des milliers de mètres d’altitude. C’est ce qui explique les crises de larmes. Pour les minimiser, prévoyez des caches oreilles pour vos enfants et de quoi leur assurer un minimum de confort pendant le vol. Évidemment, les biberons et les collations ne doivent pas être oubliés. Pour celles et ceux qui voyagent en avion, vous ne serez pas soumis aux mêmes règles que les autres passagers. Vous pouvez emporter une bouteille d’eau à bord.

En avion, il n’y a pas pause possible. Pour autant, les bébés ne supporteront pas de rester des heures dans un petit espace. C’est pourquoi on vous conseille d’embarquer en dernier. Il vous suffit de prévenir les agents présents dans l’aéroport : agent d’espace, hôtesse, etc. De toute façon, si votre place est déjà réservée, il n’y a aucun risque à embarquer à la dernière minute pour ne pas trop patienter dans l’avion avec votre enfant.

Inutile de dire que, quand vous voyagez avec de nourrissons, la liste des bagages sera plus longue. Vous devez notamment emporter la poussette pour faciliter les déplacements et les visites. Bébé devra aussi avoir sa propre valise. Il aura plus d’affaires de rechange que vous dans la mesure où il pourra se tacher davantage avec les couches qui débordent, les nourritures, les baves, etc.

Tourisme
Rôle de l’hôtesse d’accueil dans une agence de voyage
Tourisme
Découvrez Avignon: un circuit touristique à travers l’histoire et la beauté de la ville