Ecologie

Zoom sur les différents types de déchets de chantiers


Le BTP fait partie des domaines qui produisent le plus de déchets. Cependant, certains sont recyclables. Ce qui constitue un excellent moyen d’en réduire la quantité. Il existe différentes sortes de détritus dans ce secteur, d’où l’importance de les trier correctement.

Les catégories de déchets de chantier

Parmi les déchets de chantier, il y a ceux qui sont inertes. Il s’agit des déchets minéraux. Catégorisés dans les déchets non dangereux, ces derniers ont la particularité de conserver les mêmes caractéristiques après leur stockage. C’est à l’issue d’une construction qu’on en produit le plus. Mais on en trouve également durant une rénovation. La terre, les bétons, les tuiles, les gravats, le verre, les pierres naturelles, les céramiques ou encore les matériaux de terrassements constituent les détritus inertes du BTP. Étant donné qu’ils ne se décomposent pas, ils sont de ce fait recyclables. Par conséquent, ils peuvent être réutilisés pour renforcer les infrastructures. Pour cela, ils doivent être transformés en granulats.

On a aussi les déchets non dangereux qui ne font pas partie des déchets inertes. Il s’agit des déchets industriels banals. Ce genre de détritus est aussi non explosif et non corrosif. Dans cette catégorie, on distingue le bois, le plastique, le plâtre, les isolants, les métaux ou encore les emballages. Certains d’entre eux sont également recyclables. Ceux qui ne le sont pas doivent être éliminés dans une déchetterie. La dernière catégorie des déchets de chantier rassemble ceux qui sont dangereux. Contenant des substances toxiques, ils requièrent un traitement particulier. Il est crucial de ne pas les mélanger avec les autres types de détritus. Parmi ces derniers, il y a les huiles, le plomb, l’amiante, le goudron, les peintures, les vernis ou encore les bouteilles de gaz.

Comment gérer les déchets de chantier ?

Pour une gestion des déchets de chantier réussie, il est nécessaire de s’y prendre correctement. De ce fait, il faut adopter les meilleures stratégies, en faisant notamment le tri des déchets de chantier. Pour cette raison, les déchets dangereux doivent être séparés en deux parties : les détritus inertes et les déchets industriels banals. Pour que le tri puisse se faire convenablement, chaque artisan du BTP doit alors faire son travail. Ainsi, utiliser des bennes de collecte facilite la réalisation du tri. Une benne correspond à une catégorie.

Dans cette perspective, il est tout à fait faisable de louer des bennes. Dans ce cas, il faut s’occuper soi-même du traitement des déchets. Sinon, on peut faire appel à un prestataire spécialisé dans le tri, la collecte et le traitement des déchets. Cela permet, non seulement, de se débarrasser des débris, mais aussi d’évoluer dans un environnement de travail plus propre. Dans une entreprise, cela constitue un excellent moyen d’encourager les travailleurs. Par ailleurs, une société spécialisée se charge elle-même de collecter les déchets. Ce genre de prestataire apporte diverses solutions de recyclage, suivies d’une démarche écologique efficace. Ainsi, quelle que soit l’envergure des travaux de chantier, le plus judicieux est de faire appel à un professionnel.

Ecologie
La performance énergétique au cœur de nos préoccupations
Ecologie
3 habitudes écologique à avoir chez soi
Ecologie
Des idées cadeaux zéro-déchet, écologiques