Voyages

Connaître l’histoire et les techniques du saut à l’élastique avant votre voyage


 

Le saut à l’élastique est un sport extrême qui consiste à se jeter dans le vide en portant un harnais. Une autre caractéristique du saut à l’élastique est qu’il s’effectue sous la forme d’un pendule. En sautant, la corde est tendue et la personne se balance sous la structure, puis elle reste suspendue dans les airs. Dans les lignes qui vont suivre, sachez tout sur le saut à l’élastique.

L’histoire du saut à l’élastique en France

Aujourd’hui, le saut à l’élastique est l’un des sports extrêmes les plus passionnants. Sauter d’un pont avec seulement une corde attachée est risquée mais donne une sensation intense que peu d’autres sports procurent. Le saut à l’élastique moderne a été inventé, en France, dans les années 1970. Helmut Kiene, son inventeur, y est parvenu en attachant une corde à un pont, sur la rivière Les Usses, et en sautant d’un autre pont situé à 50 mètres. Actuellement, cela est pratiqué en faisant passer une corde sous un pont, éliminant ainsi la nécessité d’un second pont. Il existe également des variantes telles que le góming, la tyrolienne et le super-jump.

Techniques de saut à l’élastique

Il est très important de connaître les techniques du saut à l’élastique et surtout de comprendre les différences qu’il présente avec d’autres types de saut. Bien que le góming soit très similaire, et qu’il soit également pratiqué depuis un pont, les techniques utilisées pour l’un diffèrent de celles de l’autre. Pour le saut à l’élastique, on utilise une corde d’escalade que l’on fait passer sous le pont et qui génère la chute pendulaire. Ce type de corde s’étire très peu, ce qui signifie que des ponts très hauts ne sont pas nécessaires et que la distance de la chute peut être mieux calculée. Le harnais à utiliser doit également présenter certaines caractéristiques. Au début, on utilisait un simple harnais relié à la taille, mais aujourd’hui on utilise un harnais intégral ou complet pour réduire les risques. Découvrez le saut à l’élastique en France pour bien comprendre.

Si vous allez pratiquer le saut à l’élastique, il est toujours important de suivre quelques conseils qui vous permettront de profiter au maximum de cette expérience. Comme tout sport extrême, il ne doit pas être pris à la légère et vous devez connaître quelques précautions de base avant de sauter. Le premier conseil pratique est de bien vérifier les cordes, avant chaque saut. Dans l’idéal, cette opération devrait être effectuée par plusieurs personnes afin que vous puissiez être absolument sûr qu’il n’y a pas de défauts. Avant de faire le saut, vous devez lancer un objet à titre d’essai, par exemple un sac à dos, pour vérifier la longueur de la corde et qu’elle est correctement attaché au pont. Pour éviter tout accident, il faut utiliser deux cordes de dimensions et de caractéristiques égales. On estime que ceux-ci devraient être au moins 5 mètres plus courts que la hauteur du pont. Enfin, ne poussez pas la personne qui va sauter et ne la forcez pas à le faire. Sinon, une blessure ou un traumatisme pourrait se produire.

Conseils pour éviter les risques liés aux sauts à l’élastique

Afin d’éviter tout risque lors de la pratique du saut à l’élastique, celle-ci doit être mise en place et réalisée correctement. Même si ce sport peut sembler très dangereux, il existe quelques conseils pour le rendre plus sûr. Le plus grand risque est de faire un mauvais saut. De nombreuses personnes qui le font pour la première fois font souvent des erreurs à cause de la nervosité ou parce qu’elles n’ont pas prêté attention aux instructions. Une autre erreur consiste à sauter la tête la première avec le harnais autour de la taille. Puisque vous vous penchez dans la chute, vous augmentez le risque de blessure à la hanche. Pour cette raison, il est préférable d’effectuer le saut à l’élastique en étant attaché par les pieds.

Voyages
Passer un moment agréable avec ses enfants durant les vacances
Voyages
4 raisons pour lesquelles vous devez partir en vacances
Voyages
Pourquoi choisir la location d’un mobil home à Pornic ?