Environnement

L’environnement, un trésor en voie de disparition


L’homme a besoin de se vivre. Mais pour vivre, il a besoin de l’aide et d’exploiter son environnement. Et actuellement, dans sa quête constante et croissante du développement, il met en péril l’environnement et l’écologie, voire l’écosystème en entier au dépit de son propre sort.

L’exploitation abusive de l’homme : de la survie à l’égoïsme

L’effondrement des calottes glacières, le réchauffement climatique, la sécheresse, … tout autant d’alarmes résonnants qui ne parviennent pas aux oreilles de l’homme. Ces témoins de l’exploitation abusive, ayant déjà trop durée, ne sont pas suffisants pour sonner un avertissement à l’ensemble des industries de services. Et maintenant, avec la technologie, des forêts entières, des montagnes, des animaux innombrables sont détruits et délogés pour donner à l’homme encore plus de ressources. Et dans quel but ? Dans l’unique but de satisfaire son égo. Mais de quel égo parle-t-on réellement ? N’est-il pas normal de vouloir se développer ?

La quête insatiable de développement au mépris de l’environnement

Personne n’est contre le développement. D’ailleurs, l’ensemble des technologies et des industries modernes sont utiles et nécessaires à l’homme. Il faut même dire que dans certains secteurs, elles sont indéniablement indispensables. Mais pour attirer l’attention sur les dangers déjà vécus et non plus imminents de la dégradation environnement et ses conséquences désastreuses, il faut citer la place de ce développement dans le concept de conservation de l’environnement.

La quête du développement emmène l’homme à vouloir toujours chercher plus, même si tous ses besoins sont déjà satisfais. Si l’on ne cite que les besoins fondamentaux en occident, l’homme n’a plus forcément besoin d’aller trouver de l’uranium sous terre dans les pays d’Afrique et du Moyen Orient. Mais au nom du développement, il en faut toujours plus, toujours encore plus et ce n’est jamais assez. Alors que devons-nous voir et vivre avant que l’homme se décide à préserver l’environnement ou tout au moins à l’exploitation à juste titre ?

Le sort réservé à l’environnement

La place de l’environnement dans la vie de l’homme est trop importante pour la laisser se détériorer de la sorte. Depuis les années 1940 à ce jour, des études ont prouvé que l’homme n’a jamais autant exploiter ses ressources naturelles que maintenant. Et cette mondialisation ne fait qu’aggraver les choses. Pourquoi  et comment cela atteint-il l’environnement et l’écologie ? La pollution de l’eau, de l’air et de la terre est tellement importante en Europe, aux Etats-Unis et en Chine que la terre n’arrive plus à produire comme il y a 50 ou 60 ans passés. En plus, les industries et leurs fumées ne cessent de trouer, littéralement, la couche d’ozone et les déchets toxiques des produits de la technologie ne sont pas recyclables comme on pourrait le penser. Avec la mondialisation, c’est le sort de l’environnement de la totalité des pays du monde, de l’ensemble de la planète qui est en jeu. Oui, il faudra industrialiser. Oui, il faudra encore davantage de technologie. Et oui, il faudra encore plus exploiter l’environnement en passant inévitablement par sa destruction.

Environnement
L’environnement et la disparition de la banquise
Environnement
Effets de l’agriculture intensive sur l’environnement
Ecologie
WWF et l’écologie en Afrique : cas de Madagascar