Environnement

L’environnement et la disparition de la banquise


Quand on parle d’environnement, le sujet tourne autour de la pollution de l’air, de l’eau de la mer et des océans ou de l’effet de serre ou du réchauffement climatique ou bien de la fonte de la banquise. Ce sont surement les grands dangers qui menacent la planète.  La disparition de la banquise est l’un des sujets les plus importants qui mérite d’être évoqué concernant la dégradation de l’environnement et son état actuel. L’enjeu est de taille puisque la faune comme le la fore mais aussi la vie humaine seront les principales victimes de ce drame à l’échelle mondiale.

Disparition de la banquise  et extinction des ours polaire 

La banquise ou le continent blanc comme on le surnomme. Il est en train de fondre en continue à fondre à plus grande échelle en ce moment même. C’est un véritable scénario d’apocalypse auquel le monde est en train d’assister. Et les dégâts à venir seraient catastrophiques pour l’environnement et l’ensemble des êtres vivants. A qui la faute ? La faute revient au réchauffement climatique grandissant dû à l’effet de serre. Celle-ci  n’set autre qu’une conséquence de la pollution engendrée par les activités humaines. Bref, l’homme en est le premier responsable. Et cet enchainement de désastres et les quelques centaines d’ours polaires encore vivant seront les premières victimes.

La banquise est en train de fondre à une vitesse grandissante en ce moment même. Ce qui réduit de beaucoup et même à néant la survie de ces grandes mammifères polaires. Les calottes glaciaires est leur unique espace de vie. Et ils ne sont pas les seuls, d’autres espèces comme les manchots, les pingouins ou les phoques sont concernés. Sans cette espace de vie, leur extinction est assurée. Ce qui entrainera par la suite un déséquilibre de l’écosystème tout entier. Un autre sujet, et non des moindres, encore à traiter.

La banquise joue un rôle essentiel dans l’équilibre écologique mondial

La banquise et les étendues de glaciers du monde forment le refuge des ours polaires. Il joue aussi le rôle de régulateur thermique au monde. En effet, l’existence de ces énormes glaçons contribue au refroidissement de la planète. A ce titre, cette banquise diminue nettement la température dans l’ensemble de la planète et même dans les régions chaudes. Ainsi, la disparition de ce continent de glace est synonyme d’une montée progressive de la température de l’air en général. En conséquence, l’air devient plus étouffant et la chaleur des canicules sera multipliée par deux à trois fois. Pire, les victimes atteindraient les millions d’individus y compris la faune et la flore.

De plus la photosynthèse sera bouleversée ou même anéantie au moment où la flore mondiale diminuera. Cette action de purification de l’air par les plantes sera très réduite et le taux de Co2 dans la totalité de l’atmosphère montera en flèche. Et plus du CO2, cela équivaut à une intensification de l’effet de serre, d’où une élévation de la température. Par la suite, une mer plus chaude entraînera le dégel de la banquise … et le cycle de désastre ne finira point.

Ecologie
Une nouvelle approche pour protéger l’environnement et l’écologie
Environnement
Effets de l’agriculture intensive sur l’environnement
Environnement
L’environnement et le réchauffement climatique