Transports

Pourquoi faire appel à un Taxi Conventionné ?


Quand quelqu’un ne peut pas se rendre à son rendez-vous médical par ses propres moyens il lui est possible de faire appel à un taxi conventionné qui, comme les taxi VSL est habilité pour ce type de transport. Dans la majeure partie des cas, grâce a la prise en charge par l’Assurance Maladie, le patient sera entièrement remboursé.

Quand faire appel – un VSL ou Taxi Conventionné ?

Le taxi conventionné par la CPAM, comme le taxi VSL est un service de transport à destination des personnes dont l’état de santé ne leur permet pas de se rendre par leurs propres moyens à un rendez-vous médical dans un rayon de 150 km depuis leur domicile.

Peu importe le cadre du besoin en transport médicalisé, les taxis conventionnés sont un excellent moyen pour le transport des patients de leur domicile jusqu’au lieu de rendez-vous mais également dans le sens inverse. Si vous avez des rendez-vous médicaux réguliers, dans le cadre de longues maladies par exemple, nous vous recommandons de réserver un véhicule pour vos trajets fréquents entre votre domicile et la clinique ou lʼhôpital dans lequel vous suivez le traitement.

Remboursement de votre transport sanitaire

Les coûts liés à vos trajets en taxi conventionné sont payés par la CPAM dès lors que votre médecin vous prescrit ce transport. De base, les services d’un taxi conventionné agréé CPAM sont remboursés à hauteur de 65%. C’est à votre mutuelle de payer le reste à charge.

Pour certaines affections vous bénéficiez automatiquement d’une prise en charge complète : accident du travail, affection de longue durée, maladie professionnelle, diagnostic ou traitement de la stérilité, dialyse…

La prise en charge des frais de taxi conventionné est valable pour les trajets allers et/ou retours ente le domicile du patient et le lieu du rendez-vous médical.

Les bénéficiaires du tiers payant peuvent être dispensés d’une avance de frais en montrant simplement la carte vitale lors de leur prise en charge par le taxi agréé.

Pour les trajets de plus de plus 150 km ou pour les déplacements habituels (au moins 4 fois en deux mois), un accord préalable doit être sollicité auprès de la CPAM.

Transports
Comment choisir un hoverkart?
Transports
Tout savoir sur les déplacements professionnels