Environnement

L’homme contre l’environnement


L’homme est l’être le plus intelligent sur terre mais lorsqu’il s’agit de survie, il pense égoïstement. En effet, force est de constater la destruction de l’environnement à l’échelle planétaire. En commençant par les terres cultivables jusqu’aux lointaines savanes et plaines sur l’ensemble des cinq continents, personne ne dira que l’environnement est en parfaite santé.

Partout dans le monde, l’environnement est exploité injustement

Si l’on ne pensait qu’aux cas des pays industrialisés, l’environnement n’est pas aussi préservé que l’on veuille nous faire croire. Force est de constater la dégradation continuelle et même progressive des nids de verdures et des habitats naturels des animaux au profit de l’homme. De plus, les progrès dans les pays non encore industrialisés n’arrangent pas les choses. Ils commettent les mêmes fautes que les puissances mondiales. Et ce, avec l’appui et l’aide de ces dernières. Les lacs et rivières sont asséchés dans certains endroits, les banquises tendent à  disparaître, les forêts en sont plus que de vastes terrains de jeux pour bulldozer et engins mécaniques. Mais le plus grave dans toute cette histoire, c’est que l’homme ne donne pas autant à l’environnement qu’il l’exploite. Cette injustice qui connait une croissance sans pareil de nos jours n’est pas réparée correctement. Les fameux défenseurs de l’environnement, qui méritent de l’aide et ont besoin d’aide, n’arrivent pas à faire suffisamment de pression sur la communauté internationale pour leur prévenir du danger. Mais sans parler politique, n’est-il pas évident que ce sont ces mêmes organismes internationaux qui donnent des fonds aux pays en voie de développement pour les convaincre de s’industrialiser. Et donc, indirectement, ils leur demande de détruire petit à petit l’environnement.

La place de la technologie dans la dégradation de l’environnement

Notre Smartphone, on en a besoin. Notre PC et internet, il nous les faut tous les jours. Mais n’avez-vous jamais songé à un monde où tout était en ordre et où les problèmes climatiques et environnementaux ne seraient que fictifs ? Et bien, ce serait l’idéal. L’homme en parfaite symbiose avec son environnement. Et non ! L’homme via la technologie et les recherches qui l’entourent, ne fait qu’aggraver encore plus les problèmes environnementaux et donc son propre cas. La technologie a tellement influencé le monde qu’il ne peut plus s’en passer. Pourtant, nous savons que les produits technologiques sont néfastes à notre santé. Nous savons que pour faire un millier de téléphones, il faut quatre à cinq fois plus d’exploitation forestière. Mais nous fermons les yeux parce que l’environnement n’est pas aussi important que notre confort.

L’alarme a déjà sonné

Vous savez, les concepts comme la protection de l’environnement, la sauvegarde de l’environnement ou encore la limitation des déchets industriels, … ne sont plus des mesures d’avant-garde. Ils sont nés de la nécessité absolue pour l’homme d’arrêter l’exploitation abusive et de trouver le plus tôt possible des solutions à ce problème. Ils sont là non pas pour servir de prévention mais bel et bien pour que l’homme arrête enfin de ne penser qu’à sa propre race.

Environnement
L’environnement et le réchauffement climatique
Environnement
L’environnement, un trésor en voie de disparition
Environnement
L’environnement et la disparition de la banquise