Transports

Comment obtenir la carte VTC


Afin de devenir un chauffeur Uber professionnel, il est indispensable d’obtenir une carte VTC. Cette dernière est une sorte de permis officiel qui va vous permettre d’exercer ce métier. Pour rappel, un Véhicule de Tourisme avec Chauffeur est un moyen de transport plus confortable qu’un taxi classique.

Les étapes à suivre pour voir la carte VTC

Pour obtenir une carte VTC, vous avez deux possibilités, soit en passant un examen, soit par équivalence. Dans le cas où vous choisissez la première option, il est nécessaire de faire une inscription sur le site web de la CMA (Chambre des Métiers et de l’Artisanat) ou dans l’un des centres d’accueil de l’organisation.
Cependant, il faut savoir que si vous avez déjà travaillé en tant que chauffeur sous capacitaire, de bus ou de taxi, vous avez la possibilité d’obtenir une carte VTC. Dans ce cas, vous allez recevoir votre permis professionnel par équivalence. Afin de le procurer, vous êtes obligé de faire une réclamation auprès de votre préfecture. Par ailleurs, son acquisition est totalement gratuite. La seule condition est donc d’avoir une expérience dans le secteur du transport depuis les 10 dernières années.

L’examen VTC, quels sont les dossiers à fournir ?

La première chose à faire pour obtenir sa carte professionnelle est de faire une inscription à l’examen VTC. Le mieux est de le réaliser directement sur la plateforme en ligne de la CMA de votre région. Par exemple, si vous voulez devenir un chauffeur privé à Bordeaux, il suffit de vous inscrire sur le site web ou sur l’espace d’accueil le plus proche de chez vous. Pour information, le tarif national pour passer l’examen est de 206 euros. En ce qui concerne les dossiers à préparer, il faut :
• un permis non probatoire, c’est-à-dire un permis européen avec plus de 3 ans de conduite ;
• une pièce d’identité ou un passeport ;
• un justificatif de domicile tel que les factures de loyers, d’électricité ou d’Internet des trois derniers mois ;
• une photo d’identité récente.

Le déroulement de l’examen VTC

En principe, l’examen VTC se divise en deux parties, dont celle de la théorie et celle de la pratique. Le test théorique comprend des questions sur les règles des transports publics dédiés aux particuliers, la gestion de l’entreprise, la réglementation pour les VTC, le développement commercial ainsi que des épreuves d’anglais et de français.
Quant à l’examen pratique, vous allez le passer une fois que la théorie sera réussie. Pendant une demi-heure, deux examinateurs vont vous faire conduire une voiture afin de vous évaluer. De ce fait, ils noteront la qualité de votre conduite, votre relation client, la capacité d’arriver à la destination demandée, etc.
Pour conclure, il existe deux solutions pour avoir sa carte professionnelle VTC. Si vous avez déjà eu quelques expériences en tant que chauffeur, l’idéal est de faire une demande auprès de la préfecture. Par contre, pour ceux qui veulent commencer le métier, il est nécessaire de passer un examen théorique et pratique. Comme tous les tests officiels, le candidat doit préparer des documents pour son inscription

Transports
Louer une voiture en vacances : attention aux arnaques !
Transports
Comment réussir son séjour professionnel à Bordeaux ?
Transports
Trucs et astuces pour trouver un taxi colis à Paris